Regeneron mène une étude auprès de participants masculins atteints d’hémophilie B.

Vous pouvez contribuer à faire progresser la compréhension de l’hémophilie B.

L’objectif de Honey-B est d’évaluer les caractéristiques de la maladie chez les personnes atteintes d’hémophilie B qui bénéficient du traitement prophylactique par FIX.


Ce site Internet fournit des renseignements concernant une étude, Honey-B, destinée aux garçons et aux hommes atteints d’hémophilie B. L’hémophilie B est une maladie génétique rare caractérisée par des quantités anormalement faibles de protéines fonctionnelles du facteur IX (facteur neuf). Le facteur IX est une protéine fabriquée naturellement par l’organisme et qui aide le sang à former des caillots pour arrêter les saignements. Le FIX est exprimé par un gène situé sur le chromosome X. Les hommes n’ont qu’un seul chromosome X, tandis que les femmes en ont deux. C’est la raison pour laquelle l’hémophilie sévère touche plus souvent les hommes car ils n’ont pas de deuxième copie du gène. Les personnes atteintes d’hémophilie B modérée ou sévère présentent des saignements spontanés à l’intérieur de leur organisme, des douleurs et des saignements abondants après une coupure ou une blessure.

Cette maladie touche environ 4 hommes sur 100 000 dans le monde, selon la Fédération mondiale de l’hémophilie (FMH).


Les études permettent aux médecins de mieux comprendre comment une maladie affecte les patients et comment un traitement potentiel de la maladie fonctionne dans l’organisme. Cette étude joue un rôle important dans l’amélioration de la compréhension de l’hémophilie B par les médecins, ce qui pourrait aider d’autres personnes atteintes d’hémophilie B à l’avenir.

Apprenez-en plus sur l’étude Honey-B et déterminez si elle peut être envisagée pour vous ou une personne que vous connaissez.

fr_CAFrench